Réduire les caractères Augmenter les caractères Augmenter les contrastes Imprimer

Affichage détaillé (Toute l'histoire du département)


Rapport du préfet de la Manche au Ministre de l'Intérieur, au lendemain du " coup de main " sur Granville par les Allemands occupant les îles anglo-normandes, dans la nuit du 8 au 9 mars.

Le 07/02/2022 par Service éducatif des Archives de la Manche

Didac'doc #72 - Rapport sur le coup de main effectué par les Allemands à Granville (Coutances, 10 mars 1945)

Le préfet de la Manche rend compte au Ministre de l’Intérieur du Gouvernement Provisoire de la République française, d’un raid sur Granville opéré par des soldats allemands stationnés sur les îles anglo-normandes, dans la nuit du 8 au 9 mars 1945. Il tente de décrire les évènements, de dresser un bilan et présente les démarches qu’il a immédiatement entrepris en dépit des difficultés de communication.


10 mars 1945 : Le département de la Manche est libéré depuis sept mois, mais près de 30 000 Allemands stationnent toujours à quelques kilomètres de ses côtes occidentales, sur les îles anglo-normandes d’où les Alliés ne cherchent pas à les déloger.

A leur tête, le contre-amiral Hüffmeier, Admiral Kanalinselnn, compte contrarier l’effort de guerre des Alliés et mettre la main sur des vivres pour soulager ses troupes qui souffrent du blocus qui leur est imposé. De leur côté, les troupes américaines sont chargées de sécuriser le littoral, mais coopèrent difficilement avec les autorités françaises, civiles et militaires.

Illustration 1
Fonds de photographies américaines, 13 Num 4333