Réduire les caractères Augmenter les caractères Augmenter les contrastes Imprimer

Affichage détaillé (Toute l'histoire du département)


Foucarville et l'histoire du capitaine William G. Best

Le capitaine William G. Best, chirurgien du 1er bataillon du 502e régiment de la 101e division aéroportée américaine, aurait installé son poste de secours dans la maison des Bertot, à Sainte-Mère-Église, le jour du débarquement. Il aurait aidé Mme Bertot a accoucher.

"Le bébé que j'ai accouché se trouvait dans la maison que nous utilisions comme poste de secours. Cela s'est passé dans la soirée du jour J, lorsque le père du bébé a couru en agitant les bras.  En français, on m'a dit que la femme de cet homme était au dernier stade du travail et avait besoin d'aide. J'ai aidé à accoucher le bébé, nommé Jean-Yves Bertot" (Témoignage de William G. Best, dans George Koskimaki, DDay with the screaming eagles)

Illustration 1
Foucarville, [juin] 1944 (Archives de la Manche, fonds des photographies américaines, 13 Num 1375)

Pendant les fêtes commémoratives du 20ème anniversaire du Débarquement, Roger Ninin alors sous-Préfet de Cherbourg, eu une conversation avec un général Américain qui souhaitait savoir ce qu'était devenu ce bébé né en pleine bataille, le 6 juin 1944.

Correspondance issue du fonds de la sous-préfecture de Cherbourg (113W) :