Réduire les caractères Augmenter les caractères Augmenter les contrastes Imprimer

Affichage détaillé (Toute l'histoire du département)


Anniversaire du Débarquement et de la Libération

Le 06/06/2020

Pour le 76e anniversaire du Débarquement et de la Libération, le Conseil départemental de la Manche rend hommage aux vétérans alliés qui nous ont rendu la liberté.

Découvrez le témoignage de PFC Huffstetler.

Parachuté en Normandie dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 avec le 505e Régiment de Parachutiste de la célèbre 82e Division Aéroportée, il a pour objectif de prendre la ville de Sainte-Mère-Église. A cette date, "Huff" a déjà connu deux sauts de combat en Sicile et à Salerno en Italie en 1943. C'est un soldta expérimenté mais le Débarquement en Normandie restera pour lui un moment difficile de sa vie et qu'il n'a jamais oublié.

En collaboration avec World War II veterans'memories et Paon Show.

Découvrez le témoignage du S/SGT Parker.

S/Sgt Parker débarque à l'aube du 6 juin avec la première vague d'assaut sur Omaha Beach au sein du 116e Régiment d'Infanterie de la 29e Division d'Infanterie. Lui et le reste de son régiment n'a pourtant connu aucun combat avant le Jour-J. Ce jour-là, un grand nombre de ses camarades tombent sur la plage d'Omaha Beach ainsi que les semaines suivantes lors de leur marche en avant pour libérer Saint-Lô.

En collaboration avec World War II veterans'memories et Paon Show.

Découvrez le témoignage du PFC Kellerman.

Kellerman débarque sur Utah Beach quelques jours après le Jour-J et connaît de durs combats dans le Cotentin pour libérer la ville de Cherbourg et La Haye du Puits. Il combat au sein du 315e Régiment d'Infanterie de la 79e Division d'Infanterie.

En collaboration avec World War II veterans'memories et Paon Show.

Découvrez le témoignage du Sergent Major Ray.

Ray arrive sur Utah Beach quelques jours après le Jour-J dans une unité composée de remplaçants. Il combat au sein du 47ème Régiment d'Infanterie de la 9ème Division d'Infanterie. Leur mission est de traverser la Péninsule du Contentin afin d'atteindre le secteur Barneville-Carteret. Ils doivent isoler et bloquer les troupes allemandes plus au nord et entamer leur progression dans l'ouest du Cotentin avec pour objectif le port de Cherbourg.

En collaboration avec World War II veterans'memories et Paon Show.

Découvrez le témoignage du Don Cobb, opérateur radio sur le U.S.S Murphy qui participa au débarquement sur le secteur d'Omaha Beach.

Le 25 Juin, son navire est impliqué dans une autre grande bataille afin de déloger les derniers Allemands retranchés dans la ville de Cherbourg et dans les fortifications avoisinantes. Son navire fut la cible de l'artillerie allemande à plusieurs reprises.

En collaboration avec World War II veterans'memories et Paon Show.

Découvrez le témoignage de Walter Driscoll, vétéran de la 8e Division d’Infanterie qui a débarqué le 4 Juillet 1944 sur la digue de Saint-Martin-de-Vareville à Utah Beach.

Son unité est venue relever les hommes de la 82e Division Aéroportée aux abords de la Haye-du-Puits. C'est là qu'il sera grièvement blessé par des éclats d’obus, à la main et aux dos, pendant les premiers jours de combat. Ses blessures le gêneront le reste de sa vie. Les cicatrices physiques et mentales de cette génération sont directement liées à cette liberté dont nous jouissons tous les jours. Ne les oublions pas. Walter Driscoll a aujourd'hui 100 ans.

En collaboration avec World War II veterans'memories et Paon Show.

Découvrez le témoignage du Sgt Timko.

Il arrive sur le sol normand en juillet 1944 en tant que remplaçant. Il est affecté au 10e Régiment d’Infanterie de la 5e Division le 30 Juillet 1944 alors que son unité tente de capturer la colline 183 proche de Vidouville. Dans ce témoignage, le Sgt Timko raconte avec émotion les sanglants combat qui ont eu lieu entre les troupes allemandes et américaines pour la prise de cette colline.

En collaboration avec World War II veterans'memories et Paon Show.

Découvrez le témoignage du PFC Kochan, un remplaçant affecté au 331e Régiment d'Infanterie de la 83e Division d'Infanterie peu après la bataille de Sainteny.

Les premiers jours de juillet ont été très sanglants pour cette unité qui n'avait jusqu'alors connu aucun combat. Les 10 km entre Carentan et Sainteny vont coûter la vie à plusieurs milliers d'hommes de la 83e Division d'Infanterie. La ville est libérée vers le 10 Juillet après des combats éprouvants et c'est dans ce contexte, qu'arrive en Normandie le PFC Kochan, alors âgé de 18 ans. Il découvre la ville de Sainteny détruite à plus de 80%, 151 des 245 habitations ont été rasées et 2 500 têtes de bétails ont trouvé la mort durant les multiples bombardements.

En collaboration avec World War II veterans'memories et Paon Show.

Découvrez le témoignage du Major Burke qui faisait partie du 821e Tank Destroyer Battalion et qui pris part à la libération de Saint-Lô en Juillet 1944.

Jusqu'au 18 juillet, les combats pour prendre la ville Préfecture ont été terribles et les pertes humaines, civiles et militaires, se comptent par milliers. Le Major Burke se souvient avec émotion des combat pour la prise de la ville et la mort du Major Howie.

En collaboration avec World War II veterans'memories et Paon Show.

Découvrez le témoignage du Lt Thompson qui faisait parti du 487e Heavy Bomber Group, 8e Airforce et qui a participé à 30 missions de combat sur le sol européen pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le Lt Thompson est arrivé en Angleterre en avril 1944. Son unité avait déjà participé au Jour J et à plusieurs bombardements stratégiques pendant la bataille de Normandie. Lors de ses 27e et 30e missions, le Lt Thompson fut grièvement blessé. Dans ce témoignage,il raconte avec beaucoup de détails sa dernière mission qui aurait pu coûter la vie à l'ensemble de son équipage.

En collaboration avec World War II veterans'memories et Paon Show.

Découvrez le témoignage Tec-5 Chall.

Tec-5 Chall faisait partie du 110e Hôpital d’Evacuation au sein de la 3e armée Américaine. Infirmier, il a débarqué avec son équipe médicale à utah Beach le 24 août et commence rapidement à soigner des soldats blessés américains et allemands.

En collaboration avec World War II veterans'memories et Paon Show.

Découvrez le témoignage du Pfc Moss.

Le Pfc Moss faisait partie du 603e Grave Registration Company. Il a débarqué sur Utah Beach quelques jours après le Jour-J, son unité ayant pour mission de collecter, identifier et enterrer les soldats tombés au front. Un témoignage poignant, sincère et empli d'émotion.

En collaboration avec World War II veterans'memories et Paon Show.

Découvrez le témoignage de Marcel Launey, né à Cherbourg.

Juste après la guerre, alors qu’il a tout juste 20 ans, il fut employé par le Grave Registration Command à Tourlaville avec pour tâche de mettre en bière les soldats Américains qui ont payé le prix de leur vie pour notre liberté.

A la fin de la guerre, les Etats-Unis ont mis en place une politique de rapatriement des corps de soldats tués en Europe et dans le Pacifique. Chaque famille ayant perdu un proche eu la possibilIté de rapatrier le corps de leurs fils, maris et frères. Environ 60% feront le choix de rapatriement et 40% décideront de laisser leurs proches dans les cimetières tels que ceux de Saint-James et de Colleville-sur-Mer.

En collaboration avec World War II veterans'memories et Paon Show.

Illustration 1
Fonds de photographies américaines, 13 Num 1784