Réduire les caractères Augmenter les caractères Augmenter les contrastes Imprimer

Que trouve-t-on dans les registres paroissiaux ?

 

  • Baptêmes : l’ordre des prénoms du baptisé peut être différent de celui du registre d’état civil (aux XIXe et XXe siècles). La filiation est indiquée, mais, le plus souvent, ni la profession des parents, ni leur âge, ni leur domicile. En revanche, sont évidemment mentionnés les noms des parrains et marraines, souvent apparentés à l’enfant.
  • Mariages : sont indiqués le plus souvent nom, prénoms, professions, lieux de naissance et filiations des conjoints. Ne sont pas mentionnés en revanche les dates de naissance et âges des conjoints (« fils majeur », « fille mineure ») et des parents.
  • Sépultures : sont indiqués les noms, prénoms, lieu de naissance et âge du défunt ; assez souvent les noms et prénoms de ses parents ; pour une femme, le patronyme du mari (sans son prénom). Ne sont pas mentionnés : date de naissance et profession du défunt ; pour un homme, la mention de « célibataire », « marié » ou « veuf », et, à plus forte raison, le patronyme de sa femme.
  • Tables : De rares tables annuelles existent, pour une paroisse donnée, pour une période donnée, selon la volonté du curé. Quand elles existent, ces tables concernent toujours les baptêmes, ondoiements et suppléments de baptême ; parfois les mariages, rarement les sépultures. Les dépouillements réalisés par les généalogistes et regroupés dans la sous-série 17 J sont une des clés d’entrée qui suppléent l’absence de ces tables pour la période d’Ancien Régime.