/medias/customer_32/images/13Num/13Num_0726_jpg_/0_0.jpg
1 média

U.S. Army engineers clear a road of debris on the outskirts of the French town of Coutances, enabling the steady and uninterrupted flow of men and supplies to the front lines. 31/07/44 = [Soldats américains déblayant une route avec un bulldozer pour permettre le passage des troupes].

13 Num 726 , 31 juillet 1944  
véhicule militaire ; dommages de guerre ; génie militaire ; travaux de restauration , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Coutances > Environs de Coutances
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_5582_jpg_/0_0.jpg
1 média

The Cherbourg story : Cherbourg, the first major Continental port liberated by the Allies, opitomized the pattern of engineering skill which military salvage experts have used to restore Tripoli, Bizerte, Palerme and Naples and make them booming supply centers feeding war material to the Allied advances against the Nazis. For two years, U.S. and British Navy and Army engineers studied photographs and data on Cherbourg and prepared their plans and equipment in England. As soon as the port was liberated June 27, 1944 three weeks after "D-Day" they arrived with scores of ships loaded with special equipmet. They surveyed the damage done by retreating Germans, found their plans correct. Engineering crews were sped to selected tasks and began the work of reconstructing harbor facilities, repairing rail lines and putting the port to use. In 30 days, Cherbourg was handling more tonnage than it ever had in peacetime. These pictures, many of which have just been released by the censors, show how it was done = [Ouvriers français transportant des poutres de bois].

13 Num 5582 , 1944  
travaux de restauration ; civil ; collaboration , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Cherbourg
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_4317_jpg_/0_0.jpg
1 média

West side looking north of the bassin "A" flot and shows the 347th engrs laying track to haul supplies from LCT's that are going to enter and dock in the bassin a flot. 13 july 44 = [Soldats du 347e régiment du Génie américain s'activent à remettre en état la voie ferrée].

13 Num 4317 , 13 juillet 1944  
travaux de restauration ; chemin de fer ; génie militaire , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Cherbourg
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_5542_jpg_/0_0.jpg
1 média

The Cherbourg story : Cherbourg, the first major Continental port liberated by the Allies, opitomized the pattern of engineering skill which military salvage experts have used to restore Tripoli, Bizerte, Palerme and Naples and make them booming supply centers feeding war material to the Allied advances against the Nazis. For two years, U.S. and British Navy and Army engineers studied photographs and data on Cherbourg and prepared their plans and equipment in England. As soon as the port was liberated June 27, 1944 three weeks after "D-Day" they arrived with scores of ships loaded with special equipmet. They surveyed the damage done by retreating Germans, found their plans correct. Engineering crews were sped to selected tasks and began the work of reconstructing harbor facilities, repairing rail lines and putting the port to use. In 30 days, Cherbourg was handling more tonnage than it ever had in peacetime. These pictures, many of which have just been released by the censors, show how it was done = [Réparation de la voie ferrée].

13 Num 5542 , 1944  
chemin de fer ; travaux de restauration ; génie militaire , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Cherbourg
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_4816_jpg_/0_0.jpg
1 média

General view of digue du Momet, looking east, as U.S. engr's repair the damage in it by the Germans. In the distance, across the petite rade, is fort des Flammants, all in Cherbourg harbor. 2 july 44 = [Restauration de la digue du Homet : au premier plan, un camion déverse des gravats pour combler la brèche].

13 Num 4816 , 2 juillet 1944  
dommages de guerre ; travaux de restauration , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Cherbourg
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_4717_jpg_/0_0.jpg
1 média

Placing the form for concrete to replace the missing arch from this railroad bridge near St Lo, France. U.S. Army railroad units will soon have the line in operation once more. 8 aug = [Une unité du Génie américain consolide l'arche d'un pont].

13 Num 4717 , 8 août 1944  
pont ; travaux de restauration ; génie militaire , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Saint-Lô > Environs de Saint-Lô
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_5068_jpg_/0_0.jpg
1 média

Tanks pass through a small French village near St Fromond Bridgehead. Note the Signalman at left repairing telephone lines. In the rear is one of the tanks which rolls side by side with the infantrymen. 10 july 1944 France = [Pendant que deux soldats du Signal Corps réparent les lignes téléphoniques, un groupe de soldats appuyé d'un char Stuart passe dans le hameau].

13 Num 5068 , 10 juillet 1944  
travaux de restauration ; téléphone ; opération militaire , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Saint-Fromond
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_0102_jpg_/0_0.jpg
1 média

Sergeant John Cuman of Philadelphia repairs an Austrian machine gun from world war I. PFC Stanley Rochlin of Nowark, New Jersey, works on a 1942 model russian Tommygun while PFC Clifton Huff of Olean, New-York, works on a french Hotchkiss machine gun from the last war. Normandy, France. 1944[sc photo from "yank" released by field Press censor 19/08/44] = [Trois soldats américains réparant d'anciennes armes].

13 Num 102 , 1944  
arme à feu ; travaux de restauration ; atelier , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Non localisés
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_5581_jpg_/0_0.jpg
1 média

The Cherbourg story : Cherbourg, the first major Continental port liberated by the Allies, opitomized the pattern of engineering skill which military salvage experts have used to restore Tripoli, Bizerte, Palerme and Naples and make them booming supply centers feeding war material to the Allied advances against the Nazis. For two years, U.S. and British Navy and Army engineers studied photographs and data on Cherbourg and prepared their plans and equipment in England. As soon as the port was liberated June 27, 1944 three weeks after "D-Day" they arrived with scores of ships loaded with special equipmet. They surveyed the damage done by retreating Germans, found their plans correct. Engineering crews were sped to selected tasks and began the work of reconstructing harbor facilities, repairing rail lines and putting the port to use. In 30 days, Cherbourg was handling more tonnage than it ever had in peacetime. These pictures, many of which have just been released by the censors, show how it was done = [Des sapeurs américains du 333rd Engineer Special Service Regiment démontent le pont tournant].

13 Num 5581 , 1944  
dommages de guerre ; travaux de restauration ; génie militaire , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Cherbourg
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_0598_jpg_/0_0.jpg
1 média

T/S Dexter Clayton, Sulphus Spring, Va., and M/Sgt Nelson T. Ewing, Louisville, Ky., are tying wire to pole after eag is taken up. Near Lithaire. 25/07/44 = [Prés de la voie ferrée, les soldats noirs américains, Dexter Clayton et Nelson T. Ewing, rétablissent les lignes électriques].

13 Num 598 , 25 juillet 1944  
travaux de restauration ; électricité , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Lithaire
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_0570_jpg_/0_0.jpg
1 média

These engineers are reconstructing a railroad bridge in Normandy and joists are being set in place for support of first planking. 300th engineers, 1st Army, five miles north of Saint Jean de Day on route N174 = [Membres du 300e régiment du génie réparant le pont qui enjambe la voie ferrée Cherbourg-Paris].

13 Num 570 , 22 juillet 1944  
pont ; travaux de restauration ; génie militaire , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Montmartin-en-Graignes
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_4831_jpg_/0_0.jpg
1 média

Members of a port constr. and repair group build docks in Cherbourg, France, these docks fit the unloading ports of the ships and are not built where they would touch only those parts not provided with hatches of openings. 17 july 44 = [Des hommes du Génie américain reconstruisent le quai de l'ancien arsenal détruit].

13 Num 4831 , 17 juillet 1944  
travaux de restauration ; génie militaire , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Cherbourg
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_4573_jpg_/0_0.jpg
1 média

Upholstery Section - All work in canvas reparing including new work - Anything repairable can be repaired here. Tarpaulins and tops. L to R : Donald White - T/5 T/4 Stanley Abrahamsen. CONFID : 875th Ord. H.A.M. Co. France. 10 august 44 = [Un atelier de réparation : les soldats Donald White et Stanley Abrahamsen réparent des bâches avec des machines à coudre].

13 Num 4573 , 10 août 1944  
camp militaire ; travaux de restauration ; couture , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Calvados > Formigny
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_0444_jpg_/0_0.jpg
1 média

French telephone men, employed by the signal corps to aid in the restoration of communication in France, roll up salvaged wire to be saved for later use. Carentan, France. 7/7/44 = [Au bord d'une route, un groupe de civils, employé par le Signal Corps, travaille au rétablissement des lignes téléphoniques].

13 Num 444 , 7 juillet 1944  
civil ; téléphone ; travaux de restauration ; collaboration , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Carentan
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_4576_jpg_/0_0.jpg
1 média

T/3 Victor W. Eicher and T/4 E.W. Thacker shown in the process of rebuilding a German Mark III tank. 528th H.M.Co. 78th Ord. Bn. CONFID : Chef-du-Pont, France. 11 aug. 44 = [Un atelier de réparation : les mécaniciens Victor W. Eicher et E. W. Thacker remontent les chenilles d'un char allemand].

13 Num 4576 , 11 août 1944  
mécanicien ; atelier ; char de guerre ; travaux de restauration , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Chef-du-Pont
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_4663_jpg_/0_0.jpg
1 média

Members of an engineer unit clear the debris away from what was once a tunnel leading to the Cherbourg railroad station. It was blested by the retreating German forces. 7 July 1944 = [Un bulldozer et des hommes d'une unité du Génie dégagent la voie ferrée].

13 Num 4663 , 7 juillet 1944  
chemin de fer ; dommages de guerre ; travaux de restauration ; génie militaire , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Cherbourg
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_5546_jpg_/0_0.jpg
1 média

The Cherbourg story : Cherbourg, the first major Continental port liberated by the Allies, opitomized the pattern of engineering skill which military salvage experts have used to restore Tripoli, Bizerte, Palerme and Naples and make them booming supply centers feeding war material to the Allied advances against the Nazis. For two years, U.S. and British Navy and Army engineers studied photographs and data on Cherbourg and prepared their plans and equipment in England. As soon as the port was liberated June 27, 1944 three weeks after "D-Day" they arrived with scores of ships loaded with special equipmet. They surveyed the damage done by retreating Germans, found their plans correct. Engineering crews were sped to selected tasks and began the work of reconstructing harbor facilities, repairing rail lines and putting the port to use. In 30 days, Cherbourg was handling more tonnage than it ever had in peacetime. These pictures, many of which have just been released by the censors, show how it was done = [Un bulldozer et des hommes d'une unité du Génie dégagent la voie ferrée].

13 Num 5546 , 7 juillet 1944  
chemin de fer ; dommages de guerre ; travaux de restauration ; génie militaire , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Cherbourg
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_4595_jpg_/0_0.jpg
1 média

Engine Rebuilding Section. L to R : Pfc Joseph F. Beranek, T/3 Howard S. Kelly, T/4 Jerry Bishop, T/5 James Beck and Pfc Dan F. Vitale, T/4 Samuel O. Watts, T/5 Wm E. Johnson, T/4 Mathew T. Beres, T/4 Harlan W. Nelson, T/3 Wm J. Schlichter, in charge of shop. CONFID : 855th Ord. H.A.M. Co. 78th Ord. Bn. Chef-du-Pont, France. 11 aug. 44 = [Un atelier de réparation de moteurs du 78th Ordnance battalion].

13 Num 4595 , 11 août 1944  
mécanicien ; camp militaire ; travaux de restauration ; atelier , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Chef-du-Pont
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_4817_jpg_/0_0.jpg
1 média

Members of an engineer unit work to clear the tunnel on the main rail line to cherbourg that was blasted by the retreating Germans. 347 eng. Bn, Cherbourg, France. 4 july = [Des hommes du 347th engineer battalion déblaient les gravats du tunnel ferrovaire saboté par l'armée allemande].

13 Num 4817 , 4 juillet 1944  
dommages de guerre ; chemin de fer ; travaux de restauration ; génie militaire , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Cherbourg
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_4577_jpg_/0_0.jpg
1 média

A smalll arms section whose duty is to recondition captured enemy automatic arms. L to R : S/Sgt Alfred Cotler, T/4 Wm. Root and T/Sgt John Raykovich. 515th Ord. H.M.Co. 78th Ord. Bn. CONFID : Chef-du-Pont, France. 11aug. 44 = [Un atelier de réparation : les soldats Alfred Cotler, William Root et John Raykovich posent devant les armes légères allemandes qu'ils doivent remettre en état].

13 Num 4577 , 11 août 1944  
arme à feu ; travaux de restauration ; mécanicien ; atelier , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Chef-du-Pont
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_1868_jpg_/0_0.jpg
1 média

French civilians work for U.S. Army engineers to repair the ties of a railroad slashed by Allies before german troops were driven from the aera in Normandy = [Des cheminots français aident les mécaniciens américains à réparer les voies de chemin de fer].

13 Num 1868 , 7 juillet 1944  
chemin de fer ; travaux de restauration ; civil ; collaboration , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Cherbourg
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_4437_jpg_/0_0.jpg
1 média

Members of an engineer unit work side by side with french civilians to put the Cherbourg railroad back in running order again after it was destroyed by mines set by the retreating german forces. 7 july = [Des cheminots français aident les mécaniciens américains à réparer les voies de chemin de fer].

13 Num 4437 , 7 juillet 1944  
chemin de fer ; travaux de restauration ; civil ; collaboration , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Cherbourg
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_4568_jpg_/0_0.jpg
1 média

Third echelon ordnance mechanics work on all types of motors at an ordnance depot somewhere in France. They never hesitate to do fourth echelon work if it is needed CONFID : 3480 Ordance Medium Auto. Maintenance Co. 15th Ord. Bn. 8 aug. 44 = [Un atelier de réparation : des mécaniciens du 15th Ordnance battalion réparent divers moteurs de véhicules].

13 Num 4568 , 8 août 1944  
camp militaire ; véhicule militaire ; atelier ; mécanicien ; travaux de restauration , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Calvados > Formigny
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_0281_jpg_/0_0.jpg
1 média

American soldiers and french civilians put in the last rail repairs to complete the line to Cherbourg, bombed out by a Allied Air forces. Lison, France (R : 30/06/44) = [Cheminots français travaillant à la remise en état des voies détruites par les bombardements sous le regards des soldats du Military railway service].

13 Num 281 , 30 juin 1944  
chemin de fer ; train ; dommages de guerre ; travaux de restauration ; civil ; collaboration , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Calvados > Lison
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_4569_jpg_/0_0.jpg
1 média

Ordnance mechanic weld Dukw body while another repairs central air system. Mechanic in extreme background (right) welds jacks for a truck at an ordnance depot somewhere in France. 3566 Ord. M.A.M. Co. 15th Ord. Bn. 8 aug. 44 = [Un atelier de réparation : trois mécaniciens du 15th Ordnance battalion réparent un dukw].

13 Num 4569 , 8 août 1944  
camp militaire ; véhicule militaire ; atelier ; mécanicien ; travaux de restauration , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Calvados > Formigny
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_0252_jpg_/0_0.jpg
1 média

Close up of blown up railroad bridge somewhere in France. Retreating germans flooded aera and destroyed all bridges. Members of a signal corps unit replace shattered telephone lines along the right of way. Carentan, France. 10/06/44 = [Sur le pont ferroviaire de la ligne Cherbourg-Paris, détruit par les raids aériens alliés, des techniciens travaillent au rétablissement des lignes téléphoniques].

13 Num 252 , 10 juin 1944  
pont ; chemin de fer ; dommages de guerre ; travaux de restauration ; téléphone , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Carentan
/medias/customer_32/images/13Num/13Num_3875_jpg_/0_0.jpg
1 média

French workers move remains of german supplies out to make room for U.S. Navy materials. 13/07 = [Dépôt et ateliers de l'U.S. Navy : devant un bâtiment, des ouvriers français déblaient du matériel abandonné par les allemands].

13 Num 3875 , 13 juillet 1944  
travaux de restauration ; entrepôt ; marine militaire ; collaboration ; civil , Document iconographique , Document iconographique
Contexte :
France > Basse-Normandie > Manche > Cherbourg
/img/picture-audio.svg
1 média

La cathédrale pendant la Révolution et la Période concordataire (1789-1905)

463 AV 3 , 2009  

ARGUMENT : La cathédrale de Coutances, qui se dresse fièrement au cœur de la cité, est un des monuments religieux les plus prestigieux de Normandie. Elle fut édifiée au début du XIIe siècle, à l'époque où l'on reconstruisait le chœur de l'abbatiale de Saint-Étienne de Caen et la Merveille du Mont Saint-Michel, dans une Normandie que venaient de reconquérir les Français. Ce chef d'œuvre de l'art gothique respecte pourtant certaines traditions architecturales qui ont façonné les édifices majestueux de l'art roman normand.

Le colloque se propose d'évoquer l'histoire de cette cathédrale gothique, qui épouse encore les formes du monument roman, tel que l'a élevé Geoffroi de Montbray au milieu du XIe siècle. Haut lieu de la foi chrétienne, la cathédrale est encore aujourd'hui le témoin de toutes les formes de dévotions qui y sont apparues au cours des siècles : le décor, le mobilier, les vitraux, la statuaire en sont donc les marques les plus évidentes. Mais loin de réduire la cathédrale aux seuls aspects architecturaux et d'histoire de l'art, l'on s'efforcera d'aborder aussi la dimension humaine et institutionnelle qui sous-tend la vie d'un pareil monument. Le jugement que nous pouvons exprimer aujourd'hui sur cette cathédrale et l'admiration qu'elle suscite ne peuvent que s'enrichir d'un regard nouveau porté sur tous les aspects où se manifeste la profonde originalité de cette éclatante réussite architecturale.

 

, cathédrale ; diocèse ; église ; métaux ; culte religieux ; travaux de restauration ; cérémonie religieuse , Document sonore , 1 Disque compact, Document sonore, 1 plage de son inédit de bonne qualité
Contexte :
La cathédrale de Coutances, art et histoire 

Biographie de Pierre Leberruyer, suite

172 AV 2 , 2009  

Dans cette seconde partie, Monsieur Leberruyer évoque Jules Barbey d'Aurevilly qu'il découvre dès son plus jeune âge. Puis il poursuit avec Monseigneur Le Nordez, les frères Frémine et l'abbé Lelégard, son ami. Avec l'autorisation du diocèse, l'abbé entreprend des études d'histoire et d'histoire de l'art à l'Institut catholique de Paris. L'abbé Lelégard oeuvra pour la valorisation de la culture normande. Madame Decauville lui cède l'abbaye de La Lucerne, devenu propriétaire, l'abbaye est en grande partie restaurée (avec la Fondation Abbaye de la Lucerne) ainsi que le château de Pirou.

 

, église ; ecclésiastique ; mobilier religieux ; palais épiscopal ; abbaye ; travaux de restauration ; statue ; cérémonie religieuse ; art religieux ; château , témoignage , 1 Cassette numérique, 5 plages de son inédit de bonne qualité
Contexte :
Récit de vie

La restauration de monuments.

155 AV , 2011  

Le témoin travaille avec monsieur Froidevaux comme architecte en chef pour l'entreprise Dagan, en Dordogne. Monsieur Dagan est un ami de son père, ils ont fait leurs études ensemble. C'est à Lessay, dans la Manche, qu'ils se retrouvent pour restaurer l'abbaye. Les ouvriers, des gens du pays, déblaient cinq mille mètres cubes de gravats avec chevaux, tombereaux et munis de pelles, pioches et brouettes. Ce chantier va durer de 1945 à 1958. Dans un premier temps, pour protéger et consolider la pierre, la maçonnerie va être provisoire. À Lessay, le chantier en taille de pierre fournit tous les chantiers que l'entreprise gère dans le département, ils sont dix-huit tailleurs de pierre. Sur Périers, l'église est détruite à environ cinquante pour cent. L'abbé Lelégard, originaire de la commune est très présent sur le chantier. À Valognes, lors des appels d'offres, les entreprises s'engagent à trouver la pierre de Valognes, dix ans de chantier seront nécessaires. La pierre de Bernay est également utilisée pour la reconstruction des monuments historiques, elle est semblable à la pierre de Valognes. Évocation de l'église de Marchésieux, du château de Torigni. Au total, l'entreprise compte cent-quatre-vingts salariés dans la région.

, guerre 1939-1945 ; adjudication ; architecture religieuse ; chantier de construction ; travaux de restauration ; église ; église abbatiale ; architecte ; reconstruction , témoignage , 1 Carte mémoire, Document sonore, 29 plages d'enregistrement de son inédit de bonne qualité
Contexte :
Histoire générale > Deuxième guerre mondiale

Autour de Marin-Marie

412 AV , 2015  

Né à Paris, Jean-Marie est le fils de Winnie, deuxième enfant de Marin-Marie. Il passe les vacances scolaires d'hiver et de printemps, à Paris chez ses grands-parents, en juillet à Saint-Hilaire-du-Harcouët puis à Chausey. Jean-Marie évoque les relations privilégiées qu'il entretient avec son grand-père comme conteur, peintre, navigateur. En 1933, Marin effectue la traversée de l'Atlantique avec le Winibelle puis le vend l'année suivante. Quelques années plus tard, Jean-Marie rachète le Winibelle et réalise des travaux de restauration.

 

 

, conteur ; peintre ; bateau ; bateau à voiles ; atelier ; navigation de plaisance ; trois-mâts ; travaux de restauration ; marine ; navigateur ; peinture , témoignage , 1 Carte mémoire, Document sonore, 13 plages de son inédit de moyenne qualité
Contexte :
Récit de vie

L'entreprise familiale

520 AV , 2017  

Le grand-père de Gérard, italien du Piémont arrive à Grenoble en 1896 et apprend les travaux du ciment. De l'entreprise Novello à Tours puis à Brest, il se fixe à Saint-Lô comme artisan et crée son entreprise « Baptista Zenone ». Puis avec ses fils Alfredo et Giuseppe, ils forment l'entreprise « Zenone Frères ». Décès du grand-père en 1955. À la reconstruction de Saint-Lô, lors des appels d'offres, les lots sont attribués par quartiers aux grandes entreprises. Après-guerre, son père oeuvre aux constructions de bâtiments comme les immeubles, du Champ de Mars, rue Jean Dubois, la Tour Groupama et prend sa retraite en 1984.

Gérard né le 31/01/1952 à Saint-Lô poursuit ses études à l'Institut d'Agneaux puis enchaîne avec deux années de droit. Il intègre l'entreprise familiale et acquiert ses connaissances dans la vie professionnelle (gestion, bureau d'études, ouvrages de génie civile). Création de sa société en 1985, il évoque l'emploi des différents matériaux, la technique de la pierre, de l'enduit. Avec la mécanisation, le processus de fabrication évolue, les machines de levage, grues, élévateurs nécessitent moins de main-d'oeuvre. L'architecture de Saint-Lô est réalisée avec les moyens de l'époque. Le coût des travaux pose la question de la restauration ou de la rénovation.

 

 

 

 

, entreprise ; bombardement ; dommages de guerre ; immigration ; architecte ; reconstruction ; architecture ; architecture militaire ; carrière de pierres ; chantier de construction ; école ; habitat rural ; habitat urbain ; hôpital ; hôpital psychiatrique ; ruine ; travaux de restauration ; haras ; guerre 1939-1945 , témoignage , 1, Document sonore, 16 plages de son inédit de bonne qualité
Contexte :
Histoire générale > Reconstruction

La reconstruction : une histoire de famille

529 AV , 2018  

En 1946, la famille Sureau quitte Paris et s'installe à Saint-Lô. À leur arrivée, c'est un spectacle de désolation, bombardée deux ans plus tôt, la ville nommée est complètement détruite. Les prisonniers allemands déblaient les gravats, débute alors la reconstruction. André Hilt, architecte en chef nommé par le ministère de la Reconstruction, chargé du projet d'urbanisme disparaît accidentellement. L'architecte Marcel Mersier lui succède, conserve l'esprit du projet et sollicite Émile, le père d'Annick. La majorité des architectes sont parisiens. Son père s'est déjà rendu sur place avec Michel Pinget pour établir des contacts et repérer la nature des travaux. Avec deux associés François Pilorget et Michel Pinget, Émile crée le cabinet d'architectes « Pilorget-Pinget-Sureau ». Ensemble, ils oeuvrent à la reconstruction de Saint-Lô et se répartissent les chantiers de la ville et les chantiers individuels. La priorité est le relogement des saint-lois, des baraques américaines, scandinaves, françaises sont installées et les programmes de construction sont plus denses. Annick évoque la vie quotidienne, le collège, le cinéma, les hôpitaux. Regard porté par les habitants sur la reconstruction.

, reconstruction ; bombardement ; déblaiement ; école ; vie quotidienne ; mobilisation ; prisonnier ; dommages de guerre ; soldat allemand ; ruine ; travaux de restauration ; chantier de construction ; administration ; urbanisme ; architecte ; architecture ; architecture urbaine ; marché public ; guerre 1939-1945 , témoignage , 1, Document sonore, 17 plages de son inédit de bonne qualité
Contexte :
Histoire générale > Reconstruction

Sa participation à la reconstruction

475 AV , 2017  

Né à Notre-Dame-de-Cenilly en 1933, Serge fréquente l'école de Cherbourg. Il effectue son service militaire de 1954 à 1957 et à l'issue de son armée, apprend à travailler aux côtés de son père. Celui-ci est originaire du Piémont, province de Vercelli. Serge se souvient de l'arrivée des Allemands quand il était enfant. Après les bombardements, un état des lieux est réalisé afin de chiffrer les dommages de guerre. Les indemnisations se font en fonction de la vétusté, certains propriétaires sont favorisés, d'autres non. La pénurie engendre des difficultés pour se procurer de la chaux, du bois du nord pour les charpentes (les pointes sont récupérées et réutilisées). Évocation des techniques de maçonnerie. Serge crée son entreprise en 1966.

, maçon ; maçonnerie ; architecte ; architecture ; guerre 1939-1945 ; soldat allemand ; soldat américain ; occupation allemande ; église ; cathédrale ; chantier de construction ; travaux de restauration ; urbanisme ; dommages de guerre ; reconstruction ; ruine ; cheminée , témoignage , 1 Carte mémoire, Document sonore, 22 plages de son inédit de moyenne qualité
Contexte :
Histoire générale > Reconstruction
Fin des résultats