/img/picture-audio.svg
1 média

Le royaume franc vers 900 : un pouvoir en mutation ?

459 AV 2 , 2002  

ARGUMENT :

La Normandie est souvent présentée comme la réussite la plus accomplie de la colonisation scandinave en Occident. À la différence de la plupart des autres fondations nordiques, l'état normand de Rouen réussit à s'inscrire durablement dans l'espace politique de l'Europe chrétienne et à intégrer les valeurs de sa civilisation. S'il convient de replacer la fondation des états nordiques en Occident dans le mouvement d'expansion scandinave, les recherches récentes invitent également à la comprendre du point de vue de la société et des structures politiques qui l'ont reçue.

Ce colloque propose ainsi d'organiser la réflexion des intervenants autour de trois thèmes permettant d'éclairer la naissance de la Normandie. Il s'agira en premier lieu de replacer les fondations scandinaves dans la continuité d'échanges de toutes natures et générateurs d'une série d'images de l'autre. Puis d'observer la diversité des expériences menées par les Scandinaves en Occident, tant sur le continent que dans les Iles britanniques. Les comparaisons avancées permettront, espérons-le, de saisir la fondation du duché de Normandie et les processus d'insertion des Normands de Neustrie dans le monde franc.

, royauté ; noblesse ; dynastie carolingienne , Document sonore , 1 Cassette analogique, Document sonore, 1 plage de son inédit de bonne qualité
Contexte :
Les fondations scandinaves en Occident et les débuts du duché de Normandie
/img/picture-audio.svg
1 média

Les fondations scandinaves en Angleterre

459 AV 3 , 2002  

ARGUMENT :

La Normandie est souvent présentée comme la réussite la plus accomplie de la colonisation scandinave en Occident. À la différence de la plupart des autres fondations nordiques, l'état normand de Rouen réussit à s'inscrire durablement dans l'espace politique de l'Europe chrétienne et à intégrer les valeurs de sa civilisation. S'il convient de replacer la fondation des états nordiques en Occident dans le mouvement d'expansion scandinave, les recherches récentes invitent également à la comprendre du point de vue de la société et des structures politiques qui l'ont reçue.

Ce colloque propose ainsi d'organiser la réflexion des intervenants autour de trois thèmes permettant d'éclairer la naissance de la Normandie. Il s'agira en premier lieu de replacer les fondations scandinaves dans la continuité d'échanges de toutes natures et générateurs d'une série d'images de l'autre. Puis d'observer la diversité des expériences menées par les Scandinaves en Occident, tant sur le continent que dans les Iles britanniques. Les comparaisons avancées permettront, espérons-le, de saisir la fondation du duché de Normandie et les processus d'insertion des Normands de Neustrie dans le monde franc.

, royauté ; noblesse , Document sonore , 1 Cassette analogique, Document sonore, 1 plage de son inédit de bonne qualité
Contexte :
Les fondations scandinaves en Occident et les débuts du duché de Normandie
/img/picture-audio.svg
1 média

Le contexte historique

462 AV 1 , 2009  

Jeanne d'Arc apparaît au cours de la seconde phase de la guerre de Cent Ans, alors qu'une bonne partie du royaume de France est occupée par les Anglais. Aux termes du traité de Troyes (1420), le dauphin Charles a été déshérité au profit du roi d'Angleterre, Henri V, avec l'accord  du duc de Bourgogne. À l'âge de 17 ans, Jeanne quitte son Barrois natal et réussit à se faire confier une armée par « le dauphin ». Elle réussit à faire lever le siège d'Orléans (8 mai 1429) et à faire couronner Charles VII à Reims (17 juillet). Puis elle est faite prisonnière par les Bourguignons, qui la livrent aux Anglais. Or le gouvernement anglais d'Henri VI veut absolument obtenir la mort de cette femme, qui a terrorisé ses soldats. Le procès de « la Pucelle » a lieu à Rouen, en 1431. C'était un procès d'Église, mené par Pierre Cauchon, évêque de Beauvais, l'un des négociateurs du traité de Troyes. Jeanne est finalement condamnée à être brûlée comme hérétique. Ce procès était éminemment politique. Il ne peut s'expliquer que par la situation désastreuse du royaume de France, en proie à la guerre civile et à l'occupation étrangère. Vingt-cinq ans plus tard, après le « recouvrement » du royaume, Charles VII veut organiser un nouveau procès, pour laver son honneur (entaché par la condamnation de Jeanne). Ce procès de « Réhabilitation » (1456) se révélera  tout autant politique que le premier. Il s'agira à nouveau d'un procès d'Église, qui prononcera la nullité du premier procès.

, guerre de Cent Ans ; église ; procès ; royauté ; traité de Brétigny (1360) ; traité de Troyes (1420) , Document sonore , 1 Disque compact, Document sonore, 1 plage de son inédit de bonne qualité
Contexte :
De l'hérétique à la sainte : les procès de Jeanne d'Arc revisités
/img/picture-audio.svg
1 média

Les grandes familles rouennaises au XIIIe siècle et leur rôle dans la cité

460 AV 3 , 2003  

Au XIIIe siècle, les grandes familles à la tête de la ville de Rouen depuis le dernier tiers du XIIe siècle (avec les Établissements de Rouen), détiennent le pouvoir politique et économique. Il s'agira de voir comment elles se sont adaptées ou non au pouvoir capétien ; de voir quels sont les liens qui les unissent (notamment matrimoniaux) ; enfin nous étudierons leur rôle dans la cité en examinant leurs difficultés à la fin du siècle (essentiellement leurs relations très tendues avec le commun).

, maire ; ville ; famille ; commerce ; patrimoine immobilier ; pouvoir politique ; royauté , Document sonore , 1 Cassette analogique, Document sonore, 1 plage de son inédit de bonne qualité
Contexte :
Les villes normandes au Moyen Âge : renaissance, essor et crise
Fin des résultats