/img/picture-audio.svg
1 média

Les assesseurs du procès de condamnation

462 AV 3 , 2009  

Plus de cent personnes ont siégé, de manière assidue ou beaucoup plus épisodique, comme assesseurs au procès de condamnation, sous l'autorité des deux juges, l'évêque et l'inquisiteur. L'étude sociale, politique et culturelle de ces ecclésiastiques doit permettre de comprendre leurs réactions, relativement diverses, devant la personnalité de Jeanne. Que se joue-t-il dans cette collection d'hommes chastes en face d'une vierge qui se voulait elle aussi un homme, dans cette assemblée de clercs qui voient dans la paix une valeur supérieure même à la justice face à une guerrière habituée des combats et des camps, dans cette réunion de savants juristes et de fameux théologiens en face d'une fille de paysans qui répète les formules apprises dans son enfance ? Entre leurs positions politiques, leur crainte de l'hétérodoxie, leur soupçon d'une action diabolique, leur horreur du travestissement et peut-être une certaine pitié, comment les uns et les autres répondent-ils à la lourde responsabilité qui leur incombe ?

, procès ; justice ; évêque ; chanoine ; clergé ; ecclésiastique ; condamnation ; magistrat , Document sonore , 1 Disque compact, Document sonore, 1 plage de son inédit de bonne qualité
Contexte :
De l'hérétique à la sainte : les procès de Jeanne d'Arc revisités

Entretien n°1

Tatihou, île de 2015

300 AV 1 , 1926-1984  

Maurice est séparé de sa mère dès l'âge de ses 13 ans, son père travaille à l'usine. Sur décision du juge des enfants d'Alençon, il est placé à l'hôpital d'Alençon pour 1 mois puis à Évrecy pendant 2 à 3 mois et enfin à Tatihou. Son arrivée sur l'île, en même temps que son frère est difficile, l'absence de son père lui manque. Maurice suit une formation et prépare un certificat d'aptitude professionnelle en maçonnerie. Calme et réservé, il subit les brimades de la bande, quant à son frère, sans gêne, il est respecté. Maurice évoque quelques anecdotes et insiste sur la maltraitance issue des délinquants et non du personnel éducatif. Très amer de la décision du magistrat, Maurice en garde un traumatisme. Mariage en 1972.

, hôpital ; maison de redressement ; éducation ; maçonnerie ; protection de l'enfance ; circonscription électorale ; mariage ; usine ; fête ; enseignement professionnel ; loisirs ; théâtre ; football ; atelier ; horticulture ; peinture ; éducateur ; magistrat , témoignage , Document sonore, 4 plages de son inédit de mauvaise qualité

Entretien n°2 Tatihou, île de2015

300 AV 2 , 1926-1984  

Ancien élève scolarisé à Coutances, Albert a conservé des liens avec son ancien professeur d'enseignement technique. Ce dernier lui propose un poste à Tatihou, Albert accepte. Sur l'île, l'accès se fait en fonction des marées, par bateau, voiture hippomobile ou camion. Les jeunes confiés par la justice sont envoyés au centre pour faire de la rééducation par le travail. Ils peuvent apprendre un métier, la formation est de trois ans. Différents ateliers sont proposés, maçonnerie, menuiserie, peinture, serrurerie, horticulture. Une ferme est installée sur l'île, le fermier élève bovins, ovins et porcins et fabrique du beurre et de la crème. On y trouve également un jardin potager. Albert considère qu'il faut être juste avec les jeunes, reconnaître ses erreurs et éviter les conflits. Au terme de la formation, un suivi éducatif est mis en place, certains jeunes ont par ailleurs repris des études. Abandonnée pendant deux ans, l'île est vandalisée, un gardien est nommé sur place.

, éducation ; bateau ; voiture hippomobile ; camion ; magistrat ; justice ; enfant abandonné ; exploitation agricole ; bovin ; ovin ; porcin ; beurre ; crème ; enseignement professionnel ; marée ; jardin ; pensionnat ; éducateur spécialisé ; métier ; atelier ; horticulture ; loisirs ; vandalisme ; maçonnerie , témoignage , 1 Carte mémoire, Document sonore, 5 plages de son inédit de bonne qualité
Fin des résultats