Témoignage de Guy Pichon et Alexandre Tardif

455 AV 21 , 2018  

Guy Pichon, né en 1943 à Tirepied, est fils d'un ouvrier agricole. Il a appris et parlé le patois quand il s'est installé dans le nord Cotentin. Professeur d'anglais, il s'est formé et a enseigné le patois aux élèves volontaires. Il a participé à l'élaboration d'un dictionnaire français-normand et anime l'atelier normand à Bricquebec. Il écrit et a publié un livre « Dans ma lunette à mireu ». Il dialogue en normand avec son ami Alexandre Tardif, agriculteur à Sortosville-en-Beaumont, de sujets variés autour de la ruralité. Alexandre se présente et exprime son ressenti sur le patois, sa langue maternelle.

, dialecte ; dialecte normand ; enseignement ; dictionnaire ; ovin ; matériel agricole ; météorologie ; maladie , témoignage , 1 carte mémoire, Document sonore, 8 plages de son inédit de bonne qualité

Témoignage de Joseph Fromage et Albert Saint-Lô

455 AV 3 , 2016  

Joseph Fromage et Albert Saint-Lô sont tous deux natifs de Créances. Albert, né en 1935, a perdu ses parents à neuf ans et il est ouvrier agricole jusqu'à l'âge de 32 ans. Père de trois enfants et bientôt veuf, il décide de rentrer à la Poste comme facteur. Joseph, né en 1933, reste à travailler chez ses parents maraîchers jusqu'à son régiment puis choisit de rentrer dans la Police à Paris et fait des études pour monter en grade. Les deux amis, dont le normand est la langue maternelle, s'expriment majoritairement en normand. À travers leur parcours de vie ils évoquent les difficultés rencontrées avec leur parler. Ils expliquent les méthodes de culture maraîchères et les outils, le dur travail de la terre, ainsi que les particularités linguistiques spécifiques à Créances.

, langue française ; dialecte ; dialecte normand ; dialectologie ; agriculteur ; facteur ; varech ; police ; école ; culture maraîchère ; ouvrier ; outillage ; dictionnaire ; croyance populaire , témoignage , 1 Carte mémoire, Document sonore, 13 plages de son inédit de bonne qualité
Fin des résultats