Les premiers bienfaiteurs de l'abbaye de Savigny (1112-1147)

408 AV 1 , 2012  

À l'occasion de la confirmation solennelle de la fondation de l'abbaye de Savigny par Henri Ier Beauclerc, la cour du duc-roi et l'aristocratie des confins de la Normandie, du Maine et de la Bretagne s'étaient réunies à Avranches. Quelques jours auparavant, les seigneurs du lieu avaient donné leur approbation à la donation de Raoul de Fougères en faveur de l'ermite Vital. C'est également à ces mêmes seigneurs laïcs que le pape Calixte II recommandait la protection du monastère en 1119. Dès ces débuts, l'abbaye, fondée dans un contexte général de renouveau monastique, au carrefour de trois provinces et de trois diocèses, bénéficie donc à la fois d'une protection royale constante, mais également de la générosité d'une large part de l'aristocratie, d'origine géographique et sociale diverse. L'étude des bienfaits accordés à l'abbaye de Savigny laisse entrevoir le lien particulier qui, au-delà du présent lui-même, unissait l'abbaye de Savigny et ses donateurs dans un esprit de conciliation et de préservation des intérêts communs. Elle met par ailleurs en lumière la nature du pouvoir laïc exercé par ces derniers et le rôle de l'abbaye aux frontières du duché de Normandie.

, abbaye , conférence , 1 Carte mémoire, Document sonore, 1 plage de son inédit de bonne qualité
Fin des résultats