Toutes les ressources Évreux (Eure) 18 résultats (12ms)

Satyre Menippée, de la vertu du catholicon d'Espagne, et de la tenue des états de Paris, à laquelle est ajoûté un discours sur l'interprétation du mot de Higuiero del Infierno, et qui en est l'auteur. Plus le Regret sur la mort de l'asne ligueur d'une damoiselle, qui mourut pendant le siège de Paris (T. 1).Dernière éd.Ratisbone (Allemagne)1714

BIB ANC E 44 , 1714  
protestantisme , Monographie imprimée , 428 p. ; in-8°., Monographie imprimée

Le cheval de halage sur la Basse-Seine (entre Rouen et Paris) aux XVIIIe XIVe siècle

381 AV 6 , 2014  

Jusqu'à l'utilisation généralisée du remorqueur à vapeur, les bateaux naviguant sur la Seine entre Rouen et Paris étaient halés par des chevaux en nombre plus ou moins important en fonction des conditions de navigation et de la taille des embarcations. Utilisant le chemin de halage aménagé à partir du XVIIIe siècle sur un fleuve restant encore sauvage, la vie de ces chevaux et de leurs charretiers était rude, à l'image d'une époque où la violence, la misère, l'alcoolisme étaient habituels. La présente communication montrera le quotidien de ces hommes et de leurs bêtes, dans un monde que nous avons perdu. Enfin, la création de plusieurs sociétés de courses (Bernay, Évreux, Le Neufbourg, Vernon) dans les années 1880 affiche l'objectif d'améliorer la race chevaline, grâce notamment à l'institution du pari mutuel. Telles sont quelques-unes des caractéristiques, sans doute assez banales, de l'élevage chevalin dans le département de l'Eure tout au long du XIXe siècle. Pour ce faire, nous nous appuierons essentiellement sur les documents de la série M des Archives départementales de l'Eure.

, cheval ; bateau ; navigation , conférence , 1 Carte mémoire, Document sonore, 1 plage de son inédit de bonne qualité
/img/picture-audio.svg
1 média

Les assesseurs du procès de condamnation

462 AV 3 , 2009  

Plus de cent personnes ont siégé, de manière assidue ou beaucoup plus épisodique, comme assesseurs au procès de condamnation, sous l'autorité des deux juges, l'évêque et l'inquisiteur. L'étude sociale, politique et culturelle de ces ecclésiastiques doit permettre de comprendre leurs réactions, relativement diverses, devant la personnalité de Jeanne. Que se joue-t-il dans cette collection d'hommes chastes en face d'une vierge qui se voulait elle aussi un homme, dans cette assemblée de clercs qui voient dans la paix une valeur supérieure même à la justice face à une guerrière habituée des combats et des camps, dans cette réunion de savants juristes et de fameux théologiens en face d'une fille de paysans qui répète les formules apprises dans son enfance ? Entre leurs positions politiques, leur crainte de l'hétérodoxie, leur soupçon d'une action diabolique, leur horreur du travestissement et peut-être une certaine pitié, comment les uns et les autres répondent-ils à la lourde responsabilité qui leur incombe ?

, procès ; justice ; évêque ; chanoine ; clergé ; ecclésiastique ; condamnation ; magistrat , Document sonore , 1 Disque compact, Document sonore, 1 plage de son inédit de bonne qualité
Contexte :
De l'hérétique à la sainte : les procès de Jeanne d'Arc revisités
/img/picture-audio.svg
1 média

Les villes romaines de Normandie

460 AV 1 , 2003  

Les villes médiévales ont succédé aux villes antiques dans la plupart des cités de la Normandie d'aujourd'hui. La construction des villes a marqué d'une manière définitive l'empreinte de Rome sur la future Normandie. Le modèle culturel romain associant la politique, la religion, les loisirs et les autres aspects de la culture s'est diffusé  par leur intermédiaire et, particulièrement, par l'intermédiaire de leurs élites.

, histoire normande ; histoire religieuse ; archéologie ; épigraphie ; ville , Document sonore , 1 Cassette analogique, Document sonore, 1 plage de son inédit de bonne qualité
Contexte :
Les villes normandes au Moyen Âge : renaissance, essor et crise

Michel de Decker : Histoires de Normands.

99 AV 1278 , 1880-2002  

Histoires de Normands.

, écrivain ; horloge ; château ; église ; pont ; chemin de fer , Document sonore , 1 disque compact audio, Document sonore, 22 plages de son radiodiffusé de bonne qualité
Contexte :
Histoire générale

Témoignage d'un réfractaire au STO.

321 AV 1 , 2013  
guerre 1939-1945 ; Occupation ; Libération ; guerre 1939-1945 ; Occupation ; Libération ; STO (service du travail obligatoire) ; bombardement ; soldat allemand ; soldat américain ; prisonnier de guerre ; exploitation agricole ; chantier de construction ; réquisition ; dénonciation ; armée de l'air ; pêche en mer , témoignage , 1 Carte mémoire, Document sonore, 16 plages de son inédit de bonne qualité

Témoignage sur la captivité et l'occupation.

321 AV 7 , 2013  

Auguste Varin est né le 12 juillet 1921 à Tréauville. Il est l'aîné de 8 enfants et son père gazé à la guerre 14-18 est invalide. Commis de ferme dès l'âge de 12 ans, il s'engage à 18 ans en 1939 dans la Marine. Fait prisonnier par les Allemands en juin 1940, il réussit à leur échapper avant d'être repris le surlendemain et envoyé à Saint-Lô, puis en Allemagne au stalag IVB à Mühlberg, puis en kommando à Rositz près d'Altenburg. Il travaille dans une mine de charbon puis une raffinerie de pétrole. Après un an de captivité il est rapatrié comme soutien de famille. Il travaille dans les fermes puis s'enrôle comme marin-pompier à l'arsenal, puis entre dans la police d'état. Il se marie le 1er juin 1943 avec Émilienne Bonnemains, née le 3 avril 1922 à Flottemanville-Hague, fille de commerçants à la Petite Siouville. Émilienne rejoint son mari à Cherbourg. Leur premier bébé meurt à sept mois en mars 1945. Émilienne témoigne sur l'occupation à Siouville.

, guerre 1914-1918 ; guerre 1939-1945 ; réquisition ; soldat allemand ; exploitation agricole ; marine ; prisonnier de guerre ; mine ; occupation allemande , témoignage , 1 Carte mémoire, Document sonore, 16 plages de son inédit de bonne qualité

Récit de vie d'Eugénie 1 (1907-1970).

251 AV 19-1 , 2012  

Eugénie est née le 18 mars 1907 à Paris. Son père est né en 1869 à Fermanville. Ses parents sont fonctionnaires aux Postes et télégraphes. Elle vit deux ans à Paris où son père travaille. À la suite de sa nomination, la famille déménage à Chartres pendant treize ans, puis Évreux où il est nommé directeur pendant deux ans, puis à Amiens jusqu'en 1934. La famille revient en vacances chaque été dans la maison de Fermanville. Eugénie suit sa scolarité à Chartres et se souvient de la guerre 14-18. Elle poursuit jusqu'au diplôme de fin d'études secondaires, puis part deux ans en Angleterre de 1926 à 1928, date à laquelle elle revient soigner sa mère qui est tombée malade. Elle suit son père lorsqu'il se retire à Fermanville pour sa retraite en 1934. Elle évoque l'occupation allemande. Son père décède le 1er mars 1944, et Eugénie se marie six semaines après avec un agriculteur de Fermanville âgé de 7 ans de moins qu'elle. Ils auront quatre enfants et elle sera bien occupée à élever ses enfants, si bien qu'elle participe peu aux tâches agricoles.

, guerre 1914-1918 ; guerre 1939-1945 ; Occupation ; centenaire ; administration ; maladie ; retraite ; décès ; enseignement ; mariage ; travaux agricoles ; agriculteur ; enfant ; occupation allemande ; automobile ; train ; tracteur ; loisirs ; soldat allemand ; soldat américain ; bombardement , témoignage , 1 Carte mémoire, Document sonore, 22 plages de son inédit de bonne qualité