Extrait de la prisée des biens dépendant de la seigneurie de la Haye d'Ectot, tenus par Thomas Burgh, par don d'Henry V, roi de France et d'Angleterre (1428)
Le 27/03/2019 à 11h51 par Archives Manche
Résumé

Exercice de paléographie #3 2018-2019

Exercice donné à l'occasion des ateliers d'initiation à la paléographie et à la recherche en archives proposés par les archives départementales

 

source : Archives de la Manche, chartrier de Bricquebec, 280 J 216

 

 

> Télécharger le document de travail <

_____________________________________________________________________________________

 

 

source : Archives de la Manche, chartrier de Bricquebec, 280 J 216

 

Extrait de la prisée des biens dépendant de la seigneurie de la Haye d’Ectot, tenus par Thomas Burgh[1], par don d’Henry V, roi de France et d’Angleterre (1428)

 

Transcription

 

 

[en marge : folio idem 56]

 

Le manoir du seigneur assis à Barneville[2] et les terres et /2 demaines d’entour contenant viron cinquante vergees[3] de terre dont /3 il en y a vint vergees ou viron de terre labourables et trente vergees de /4 terre empeches plaines de landes et de bruieres en montaignes et pais /5 forain[4]

/6 Le coullombier dudit manoir

/7 Un moulin à eau assis audit lieu de Barneville appartenant audit seigneur /8 au temps de l’an mil CCCC et dix estoit baillé en louage X l.t. et depuis /9 a esté baillé à XII l.t[5].

/10 Le prey du seigneur assis audit lieu de Barneville contenant viron six /11 vergees. Ouquel prey il croit heu[6] et grosse herbe qui ne vaut que peu ou /12 neant

/13 Le service[7] de faire les foings oudit prey que sont tenus faire les hommes de /14 la Haye[8] tout prest depuis qu’il est fauché, charier et tassie ou manoir /15 dudit seigneur

/16 Un autre prey assis à la Haye[9] contenant 4 verges ou viron plain d’aulnes[10] /17 et haut bois

/18 Une place de moullin a vent ou il n’a que la masse[11]

/19 Le prey au forestier contenant viron trois verges de terre estant en la /20 main du seigneur[12]

/21 Item un petit pré contenant environ une vergee lequel est plain de /22 jannieres[13] et de buissons

/23 Le prey de Vienne contenant demie vergie de terre estant en la main dudit /24 seigneur

/25 Le pré Cornu contenant une vergee ou environ

/26 Le gravage[14] de Sainct Jean de la Riviere appartenant au seigneur en tant /27 que s’estent sa terre et contient environ quattre vint perches de /28 long[15]

/29 Les reliefs, XIIIes et aides coustumieres[16] de ladite seigneurie

/30 Forfaitures[17] et choses gaines[18] qui par cause d’aventure peuvent venir audit /31 seigneur

/32 La jurisdiction, cours et usage dudit lieu en quoy il a douze receans[19]

 

[en marge : folio 57]

/33 Declaration d’autres rentes appartenant /34 audit seigneur

/35 Rentes en fourment /36 à ladite mesure de Barneville

/37 Pierre Barbey pour six verges de terre ou environ assises au trans[20] du /38 Mont Hervieu : II boisseaux[21]

/39 Robert du Val pour Pierre du Val pour deux verges et demie de terre /40 assis en la parroisse Saint Pierre d’Alonne[22] entrans des hameaux : /41 IIII boisseaux

 

f° 24

/1 Robert du Val pour deux verges de terres assises au Carteret en la Croutte[23] /2 Viberf : III boisseaux

/3 Ricart le Gerrier pour son mesnage et dix huit verges de terre ou viron /4 en une piece : IIII boisseaux

/5 Jehan le Petit pour Raoult le Petit pour cinq verges de terre son mesnage /6 seant dedans assises à Saint Jean de la Rivière au dessous /7 du moustier[24] : V boisseaux

/8 Martin Lucette pour Raoul Le Guerrier pour 3 verges de terre aupres /9 de la maison Ricart Le Guerrier : III boisseaux demi

/10 Jehan Gueudon pour Pierre Sandenct pour trente perques de terre assises /11 à Saint Jean de la Riviere : III cabbos[25]

/12 Ricart Le Guerrier pour la déguerpie[26] Pierre Le Guerrier pour quattre /13 vergees de terre ou viron en deux pieces unes masures seans dedans : IIII boisseaux

/14 Girot Guerin pour deux vergies de terre assises à Saint Jehan en trans de /15 la Hurette : II boisseaux demi

/16 Perrin Burnel pour Fissot pour dix perques de terre ou viron soubs le /17 hamel Challes : I cabbot

/18 Colin Fossey dit Ricart pour une piece de terre assise à Carteret en trans /19 de la Cartelee contenant viron vergee et demie : II boisseaux

/20 Somme XXXII boisseaux de froment

 

/21 Rentes en avoine à ladite mesure audit /22 terme saint Michel

/23 Colin Pinel pour vergie et demie de terre ou viron assisse à Saint Jehan /24 de la Riviere ou trans de la Croulte Yon Barneville : I boisseau

/25 Somme par soy : I boisseau d’avoine

 

[en marge : folio 58]

/26 Rentes en argent audit terme saint Michel : IIII livres tournois

/27 Ricart le Guerrier pour certain tenement[27] qu’il tient : /28 IIII livres

/29 Somme par soy IIII livres tournois

 

/30 Rentes en oiseaux deubs au terme de Noel

/31 Guillaume Le Hot pour certain tenement qu’il tient : une gueline[28]

/32 Ricart Le Guerrier pour ses tenemens : II pains II cappons[29]

/33 Item luy u… : une gueline

/34 Jehan Le Petit pour certain tenement qu’il tient : I pain I chappon

/35 Somme III pains, III chappons, /36 deux guelines

 

[1] Thomas Burgh, écuyer anglais, qui avait reçu d’Henry V la baronnie de la Luthumière et le fief de Gonneville, fut capitaine de Valognes en 1418, d’Avranches de 1423 à 1429 et de Tombelaine en 1427-1428.

[2] Ce manoir été installé sur le Pic Mallet à l’est de l’église. Comme le souligne Jean Barros, son rôle défensif dû être faible et il fut abandonné à la fin du XVe siècle au profit du lieu connu encore aujourd’hui sous le nom du Manoir, situé à l’extérieur du bourg en direction de La Haye d’Ectot (J. Barros, Le canton de Barneville-Carteret, Barneville-Carteret, éd. de la Côte des Isles, 1991, t. 1, p. 28-37).

[3] Ancienne mesure de surface, toujours très utilisée en Normandie, équivalente à 2000 m² (5 vergées à l’hectare). Parmi les autres unités de surface, on retiendra surtout l’acre et la perche. 1 acre = 4 vergée = 160 perches.

[4] Forain : qui est extérieur au pays, à la paroisse.

[5] Le bail du moulin reprend de la valeur en ce premier quart du XVe siècle, signe d’un temps de reconstruction et de reprise économique au milieu de la guerre de Cent ans.

  1. Heu : à rapprocher peut-être de « herm » qui désigne un lieu inculte, des friches ou des landes (voir l’île d’Herm au large de Guernesey).

[7] Service et non point corvée puisqu’il n’y avait pas de servage en Normandie depuis au moins le début du XIe siècle. Ces journées de travail étaient généralement rémunérées par le seigneur.

[8] Comm. de La-Haye-d’Ectot, canton de Barneville-Carteret.

[9] Idem.

[10] Aulne : essence d’arbre poussant dans les lieux humides.

[11] Moulin dont il ne reste que des ruines, sans doute détruit par la guerre, mais que l’on continue à mentionner dans les déclarations pour s’assurer de conserver au moins les droits qui y sont attachés.

[12] En la main du seigneur : terres entrées dans la réserve seigneuriale faute de tenancier pour les exploiter.

[13] Lieu où pousse de l’ajonc épineux, le bouais-jan.

[14] Droit de gravage : connu aussi sous le nom de droit de varech et hérité du droit scandinave, il donne la propriété des épaves et des cargaisons des navires naufragés au seigneur sur les terres duquel l’épave s’échouait.

[15] Environ 500 mètres

[16] Le relief est un droit de mutation dû au seigneur pour entrer en possession d’une tenure. Le treizième consiste en un droit versé au seigneur à l’occasion de la vente d’une tenure (1/13e du prix de la vente). Les aides coutumières de Normandie sont levées par le seigneur en trois occasions : lorsque le fils aîné est armé chevalier, lors du mariage de la fille aînée du seigneur et pour payer une rançon si le seigneur venait à être capturé.

[17] Forfaiture : fief repris pour cause de violation du serment de foi et hommage.

[18] choses gaives : en droit normand, choses égarées ou abandonnées qui après un an et un jour appartiennent au seigneur du fief sur lequel elles ont été trouvées.

[19] Recéans : personnes attachées à un fief.

[20] Au trans : qui borde, qui jouxte

[21] Unité de mesure des grains dont la valeur varie selon les lieux ; Ici, le boisseau de 18 pots mesure de Barneville valait 32.796 litres et le boisseau de 28 pots mesure de Barneville valait 51.016 litres (J. Barros, Le canton de Barneville-Carteret, Barneville-Carteret, éd. de la Côte des Isles, 1991, t. 1, p. 383).

[22] Comm. des Moitiers d’Allonnes, canton de Barneville-Carteret.

[23] Croutte : terrain en pente, terres cultivées autour de la maison.

[24] Moustier : terme ancien pour désigner une église.

[25] Cabot : mesure de capacité pour les céréales équivalente à un demi-boisseau.

[26] Déguerpie : terme ancien pour désigner une veuve.

[27] Tènement : Fief roturier, possession de terres dépendantes d’une seigneurie.

[28] Guéline (ou géline) : ancien nom de la poule (même racine que gallinacée).

[29] cappon : variante dialectale pour chapon.

Mots clés : 
Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte