Discours d’un nègre marron, qui a été repris & qui va subir le dernier supplice (1777)
Le 30/06/2017 à 09h30 par Archives Manche
Résumé

Didac'doc #68 -
Cet ouvrage donne la parole à Agathon, un esclave fugitif qui a été capturé et va être exécuté devant ses semblables. C’est l’occasion pour Le Monnier de dénoncer la barbarie de la traite et de l’économie colonialiste, de proclamer le caractère naturel et inaliénable de la liberté.

 

Le Discours appartient au courant littéraire et philosophique des Lumières. L’esclavagisme et l’économie de plantation suscitent à l’époque (1777) des réactions parmi les esprits éclairés, à la suite des initiatives de Montesquieu et de Voltaire. Cependant les prises de positions anti-esclavagistes restent rares, discrètes, et souvent mesurées (voir Eclairage). La traité négrière atteint alors son apogée et assure la fortune, avec le commerce colonial, de familles bourgeoises et aristocrates, de villes portuaires (Nantes, Bordeaux, Le Havre par exemple pour la France).

 

> Télécharger le dossier <
Mots clés : 
Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte