La préfecture de la Manche face aux inscriptions gaullistes (Granville, 1er décembre 1942)
Le 13/03/2017 à 16h57 par Anonyme
Résumé

Didac'doc #34 -

Le chef de cabinet du préfet de la Manche, Henri Faugères (1900-1970), nommé le 12 mai 1942, demande au commissaire de police de Granville de faire enlever dans « le plus bref délai possible » les croix de Lorraine apparues sur les murs ou édifices publics des villes à la suite d’un mot d’ordre lancé par la « radio étrangère » (la BBC).

La préfecture de la Manche face aux inscriptions gaullistes (Granville, 1er décembre 1942)

 

Décembre 1942 : L’occupation du département s’éternise et la répression s’accentue mais une grande partie de la population reste anglophile et gaulliste. L’écoute, pourtant interdite, des émissions françaises sur la BBC, est répandue et les mots d’ordre lancés depuis Londres sont suivis, comme l’atteste ce courrier préfectoral. La population s’est très tôt emparée des slogans et emblèmes du mouvement gaulliste qu’elle reproduit dans l’espace public et jusque chez l’occupant.

 

> Télécharger le dossier < 
Mots clés : 
Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte